XtetX#16 : Torbill / Haco (Sereo Bugscope) / Doedelzak / XtetX Ensemble feat. Haco (26 septembre 2016)

Le lundi 26 septembre 2016 à  l’Espace des Arts Sans Frontières
44, rue Bouret, 75019 Paris
(metro Jaurès, lignes 2, 5 et 7 bis)
Prix : 5 euros
Ouverture des portes à 19h30
Début du concert à 20h

https://www.facebook.com/events/625019384333550/

Programme
—- Torbill —-

Torbill (solo – guitare noise drone)
Du bruit, de la masse, du filtrage, des frottements, des larsens, du bourdon. Mais en subtil.
Par le guitariste du duo Lain Into Wired
https://lain-into-wired.bandcamp.com/
https://xtetx.org/qui-sommes-nous/les-formations-satellites/lain-into-wired/

 


—- Haco (Stereo Bugscope) —-
Haco (Japon) est à la fois compositrice, chanteuse, artiste et multi-instrumentiste. Lors de cette soirée, elle jouera son Stereo Bugscope, un duo de micros amplifiant les sons enfouis dans les machines : ondes et autres interférences souvent considérés comme parasites seront donc son matériau principal. La performance sera accompagnée d’un dispositif vidéo.
Haco : laptop, micros, dispositif vidéo.
Plus de détail sur son projet Bugscope : http://www.hacohaco.net/soundart/stereo_bugscope_1.html

—- Doedelzak —-
Doedelzak improvisera à partir de ses patchs Pure Data. Leur principe est de permettre l’improvisation avec l’aléatoire. Les patchs sont connectés à divers modules sonores : synthés VSTs, ou encore samplers remplis de sons enregistrés à la volée. L’information musicale est générée à partir de couches d’algorithmes, chacune faisant appel à des probabilités dont les paramètres de calcul sont manipulables en temps réel avec des potards, faders, boutons, etc, à la manière des paramètres sonores d’un synthétiseur. C’est un juste milieu entre le « laisser les sons être » de John Cage, et l’improvisation subjective que ce dernier a toujours rejetée.
Doedelzak : laptop

—- XtetX Ensemble feat. Haco —-
Le XtetX Ensemble est une formation sans cesse changeante. Des membres du XtetX quittent leurs formations habituelles et se réunissent pour des improvisations collectives de 4 à 6 personnes, en cherchant à obtenir une unicité sonore plutôt qu’un assemblage prédéfini de rôles à jouer séparément.
A cette occasion, Haco (jouets sonores, objets, voix) se joindra au XtetX Ensemble.

 

 

 

 

Advertisements