past events

Concert de soutien à l’Espace des Arts Sans Frontières (4 février)

Soutien EASF

Depuis 2008, L’Espace des Arts Sans Frontières propose en ses murs de nombreuses manifestations artistiques et culturelles: expositions en tous genres, projections vidéo, danse, concerts de musique expérimentale, improvisée, contemporaine, bruitiste… Il a vu passer et laisser entendre des centaines de musiciens et groupes, variés et divers, rencontres ou formations établies, en plein coeur de Paris.
Il est actuellement en proie à des difficultés diverses , et notamment financières. Sur proposition de Léo Dupleix, plusieurs collectifs (Infuse, XtetX …) ou individus habitués de l’endroit font cause commune afin de proposer une soirée de concerts representative des différentes tendances qui s’y expriment.
L’intégralité des recettes reviendra à Madame Lee, l’hôtesse des lieux, afin de renflouer tant que possible les caisses et permettre à l’aventure de continuer.
Alors, venez nombreux, soutenir la musique libre et vivante!

Page facebook de l’événement

Le 4 février
Espace des Arts Sans Frontières
44, rue Bouret, 75019 Paris

Portes: 19h
Musique: 19h30

Tarif:
de base: 10 euros
de soutien : 20 euros

AVEC:
Pascal Battus, Prune Bécheau, Félicie Bazelaire, Nicolas Clair, Léo Dupleix, Vincent Guiot, Judith Kan, Xavier Mussat, Simonetta Parisi, Jac Pochat, Kecap Tuyul, Shao-Wei Chou, Szymon Kaca, Rachel Koblyakov, Emma Lloyd, Nissim Schaul

L’affiche à été réalisée par Xavier Mussat.

Publicités

XtetX#27: Dear John / Camille Émaille & Francesco Pastacaldi (mardi 13 février)

Mardi 17 février
Au Chat Noir
76 rue Jean-Pierre Timbaud,  75011 Paris
19H30

Après multiples problèmes, notre programme est fortement modifié: le duo de Camille et Francesco se produira dans le cadre d’une soirée organisée par Basile Naudet qui a eu la grande gentillesse de les inclure à notre demande. Cela nous permet d’entendre ce duo inédit à l’occasion du bref passage à Paris de Camille Émaille. Mais nous n’oublions pas pour autant les parisiens de Summer initialement prévus: nous les ré-inviterons plus tard, promis juré!

Page facebook de l’événement

Dear John

dear John,
we really miss you, merci pour tout.

Alexandre Du Closel – piano
Augustin Bette – batterie
Théo Nguyen Duc Long – saxophone ténor
Basile Naudet – saxophone alto
Louis Prado – contrebasse
Jean-Brice Godet – clarinette basse

Camille Émaille (percussion) & Francesco Pastacaldi (batterie)

https://camilleemaille.com/
https://soundcloud.com/camille-emaille

Percussionniste originaire d’un village du mercantour dans les Alpes Maritimes, Camille Émaille a fait ses études classiques aux conservatoires de Nice et de Strasbourg avant de rejoindre la Musik Akademie de Bâle (Suisse) pour se perfectionner en musique contemporaine et en improvisation avec Christian Dierstein et Fred Frith. En 2016, elle a également était étudiante invitée au Mills College d’Oakland (Californie) où elle a pu, notamment, travailler avec Roscoe Mitchel et William Winant.

Considérant la musique et l’art comme des composants du monde et de la vie, des cellules de toute chose, indépendamment d’un temps et d’un lieu fixés, elle a développé des projets hors cadre. Le collectif #, dont elle est membre organisatrice et musicienne, organise des concerts « sauvages » dans des lieux habituellement fermés d’accès au public mais dont l’histoire et l’acoustique sont fortes. En octobre 2015, elle a organisé la première édition du festival de musiques libres, traditionnelles et expérimentales MYOSOTIS dans une ancienne synagogue désacralisée en Alsace.

Elle collabore avec différents artistes travaillant avec vidéo, théâtre d’ombres et de marionnettes (Aurore Emaille pour le Spectacle Divines Bovines) et joue en duo avec la clarinettiste Xavière Fertin (duo OXKE FIXU) et avec le saxophoniste Tom Weeks ainsi qu’en trio avec les frères Arthur et Sebastian Smolyn (électronique et trombone). Lors de ses études et de workshop elle a travaillé avec William Winant, Lee Quan Ninh, Fred Frith, John Butcher, Benat Achiary, Roscoe Mitchel, Gunter Baby Sommer et Zina Parkins. Elle a également joué lors de concerts de musique contemporaine  avec l’ensemble Accroche Note, L’ensemble Vertebrae, l’ensemble Boswil, le duo Oxke Fixu, le Syndronic and Variation Band en Suisse, France, Finlande et au Mexique.

Passionnée de musique persane et orientale, elle étudie le tombak avec Pedram Khavarzamini et les tablas avec Sankar Chodhury. Au davul/tapan et derbouka dans la fanfare Duna Orkestar ou au tombak, daf et req dans Koâni (trio vielle à roue, harmonica, percussion) elle a eu l’occasion de jouer dans différents festivals et concerts en France, Suisse, Turquie et Allemagne.

https://www.festivallesnuitsdete.fr/francesco-pastacaldi/

Musicien aventurier et réceptif, Francesco Pastacaldi est né à Florence (Italie).Formé d’abord à l’harmonie municipale du village natale, il se rapproche rapidement des musiques improvisées en côtoyant des talentueux musiciens de la scène jazz transalpine et en fréquentant les stages de Siena Jazz et de la Manhattan school of music à Castelfranco Veneto.

Il s’installe à Paris à l’âge de 21 ans. En 2003 est l’un des deux batteur à être admis au département Jazz du CNSM de Paris. Il multiplie pendant ses premières années en France les expériences dans différents domaines allant de l’improvisation totale avec Marc Baron à la musique d’orchestre avec le Wip Nonet de Benoit Alziary (jouant un arrangement du Sacre du printemps de Stravinsky) en passant par une collaboration avec Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff sur la musique des film de Jacques Tati.

En quête d’un son plus radical il monte avec Aymeric Avice et Joachim Florent le groupe JEAN LOUIS. L’approche brutale du son n’empêche pas le trio de gagner le deuxième prix de groupe au concours de Jazz à la Défense en 2007 et à Francesco de décrocher un troisième prix d’instrumentiste. En sept ans le groupe enregistre 3 albums, se produit en France, en Europe et aux Etats Unis (Jazz à la Villette à Paris, King’s place à Londres pour BBC Radio, Vilnius Jazz Festival, Vision Festival à New York) et collabore avec des artiste de la scène improvisée, comme le saxophoniste hongrois Akosh S, ou l’ensemble de musique contemporaine Quatuor Béla.

Actif aussi dans le milieu de la chanson libre et décomplexée, Francesco se produit régulièrement avec Fantazio et a participé aux 2 derniers albums du groupe punkgarage Cheveu.

Il s’enrichit au fil des années de rencontres éphémères qui donnent lieu en 2011 à une tournée au Japon avec Daisuke Takaoka et Hiroshi Funato.

Francesco a fait partie du quintette de la flûtiste syrienne Naïssam Jalal avec qui il a enregistré le premier album Osloob Hayati à paraître l’année prochaine. Il travaille actuellement avec la compagnie Les Rémouleurs sur la dernière création Frontières qui a tournée jusque là en Asie du sud-est (Thaïlande, Vietnam, Indonesie) et en France (Scène national de Vandoeuvre lès Nancy, Thêâtre de Bourg en Bresse, Musée du Quai Branly à Paris).

Il a composé avec le violoncelliste Ernst Reijseger la bande originale du film ‘Préjudice’ du réalisateur belge Antoine Cuypers, avec Nathalie Baye et Arno Hintjens, qui a reçu le prix du public au dernier Festival du Cinéma Européen d’Angers.

 

XtetX#26: Félicie Bazelaire et Sigolène Valax / °°CtZtctzt / Jukipic / Thodoris Pistiolas (11/01/2018)

26ème soirée XtetX

Jeudi 11 janvier 2018
à  l’Espace des Arts Sans Frontières
44, rue Bouret, 75019 Paris
(metro Jaurès, lignes 2, 5 et 7 bis)
Prix : participation libre
Ouverture des portes à 19h30
Début du concert à 20h
Page facebook de l’événement

 

Programme

– Félicie Bazelaire & Sigolène Valax

Félicie Bazelaire : contrebasse

Félicie Bazelaire est violoncelliste, contrebassiste et performeuse. Son travail s’articule autour du répertoire classique, des musiques contemporaines et improvisées, et de l’enseignement. Elle élabore actuellement un nouveau répertoire pour contrebasse seule, avec des pièces de compositeurs-improvisateurs comme P. A Badaroux, P. Bosshard, B. Denzler et D’incise. Elle se produit dans ses propres compositions, entourée de B. Dousteyssier et de L. Pascal, et dans diverses rencontres. Elle est également membre de l’Ensemble Hodos et de l’Onceim.
https://www.sites.google.com/site/feliciebazelaire/

 

Sigolène Valax: perséphone

Artiste multimédia et improvisatrice, Sigolène Valax joue notamment du Perséphone, un synthétiseur analogique à ruban, amplifié sur un ampli guitare. « Ce sont des masses granuleuses, des vibrations spectrales insolentes, des chuintements, des battements sourds, des ondes en lévitation, et tant de textures à la fois terrestres et très cosmiques » révélées par le toucher et la pression des doigts.

– °°CtZtctzt

Performance solo: « the 3rd circle axépataxó y sonidos – lost in the land of The pleasure of cruel/tpoc »

http://cintia.tosta.free.fr/CtZt_Cintia_Tosta/Fiche_personnelle.html

– Jukipik

Duo électroacoustique piquant composé d’une table de mixage bouclée sur elle-même et d’un hautbois, improvisant librement d’instables cocktails aux effets secondaires encore mal connus.

http://jukipic.free.fr/

– Thodoris Pistiolas

Performance solo au violoncelle (+looper ) (+ surprises…)

Thodoris Pistiolas is a visual artist and musician from Greece. He studied painting in the University of Fine Arts of Thessaloniki with Vangelis Dimitreas, music composition in Nakas conservatory in Athens with Josef Papadatos and cello in Neon conservatory in Thessaloniki with Giorgos Manolas and in Athens with Fabiola Ojeda.
He attended an underwater photography seminar in London. He is currently doing his master in Virtual Reality and Multiuser Interface Systems of Artistic Expression in a collaborative program of the Athens school of Fine Arts and Paris 8.
He was a member of the electronic-indie band “Sigmatropic” which is based in Athens with a wealthy discography and collaborations with artists such as Alejandro Escovedo, Mark Eitzel, Cat Power, Carla Torgerson (The Walkabouts),Mick Harvey and Jim Sklavounos(Nick Cave & The Bad Seeds), Robert Wyatt and others.
http://theodorepist.wixsite.com/theodorepistiolas

 

 

 

 

 

XtetX#25: Maninkari / Mesce / Geosmin (07/12/2017)

Le jeudi 7 décembre 2017

Espace des Arts Sans Frontières
44, rue Bouret, 75019 Paris
(metro Jaurès, lignes 2, 5 et 7 bis)
Prix : 4 euros
Ouverture des portes à 19h30
Début du concert à 20h
Page facebook de l’événement

Programme

Maninkari

Maninkari est un duo instrumental réunissant Frédéric & Olivier Charlot, qui combinent improvisation et composition avec violon alto, cymbalum, bodhran, violoncelle, santour, batterie, synthétiseur. Leur musique, traversée d’échos orientalisants et rituels, oscille entre nappes mystérieuses, mélodies en spirale et rythmiques tribales.
Un groupe rare en concert malgré plus de 10 (?) ans d’existence et une discographie bien fournie répartie sur divers labels.
Le 24 novembre ils seront interviewés dans l’émission Les oreilles libres sur Radio libertaire.

Mesce

Mesce est un jeune groupe de femmes motivées par la musique électronique, l’art et l’interactivité. La sensibilité et l’écoute sont privilégiées afin de manipuler en direct les potentialités sonores des dispositifs et de permettre à chacune de déployer des formes expérimentales et singulières. Ensemble nous explorons de nouvelles formes esthétiques et poétiques liées aux machines et au bricolage électroniques.

Mesce rassemble Cinq musiciennes – instrumentistes – vocalistes – performeuses
Camille : Kaosspad 3 Korg, Sampler SP555 Roland.
Emma : Voix, Texte, Micro contacts, Lutherie sauvage.
Emilie : Synthétiseur Dave Smith Pro, Synthétiseur Moog Werkstatt, Delay Strymon Timeline, Thérémin. Ordinateur : Reason + Carte son
Magali : Chant, Moog Mother 32.
Sig : Perséphone, Ampli Bass, objets électroniques.

Geosmin

Geosmin est un projet en duo réunissant 3EHNT à la basse et jules\valentin à la guitare baritone et au chant, avec d’occasionnels field recordings. Il pourrait s’agir de ballades solitaires et sans but dans des paysages inhabités. Tentative de rendre audibles ces paysages. La sérendipité comme moteur de recherche. Notre madeleine, c’est l’odeur après la pluie. L’homme est une île et il existe une infinité d’océans sans noms.
Leur dernier album en date, Adrift in the backland a été enregistré en collaboration avec deux autres membres du collectif XtetX, Doedelzak et Kecap Tuyul.

 

XtetX#24: Bouhana – Duboc – Mariage / Cocotte Sapiens (27 novembre 2017)

24ème soirée XtetX
Spéciale « impro libre »
avec 2 formations inédites

Le lundi 27 novembre 2017
à  l’Espace des Arts Sans Frontières
44, rue Bouret, 75019 Paris
(metro Jaurès, lignes 2, 5 et 7 bis)
Prix : participation libre
Ouverture des portes à 19h30
Début du concert à 20h
Page facebook de l’événement

 

Programme

Sébastien Bouhana / Benjamin Duboc / Jean-Sébastien Mariage

Sébastien Bouhana : caisse claire
Percussionniste membre du collectif Grand Chahut, jouant la plupart du temps sur une simple grosse caisse ou caisse claire avec divers objets
http://grandchahut.free.fr/sebastienbouhana.htm

Benjamin Duboc : contrebasse
improvisateur venu du jazz  et compositeur de musique électroacoustique, il « travaille autour des notions de présent, d’air, de limite, de fluidité et dilution, de complexité et simplicité, développant un jeu d’une remarquable intensité expressive, tellurique. »
http://benjamin.duboc.free.fr/

Jean-Sébastien Mariage: guitare
Explorant différents registres en solo ou groupe : improvisation libre, free rock, voire free jazz ou noise, son jeu de guitare vise à  « faire émerger du chaos une matière, quelle qu’elle soit, l’accepter, l’accueillir même, puis consciencieusement la travailler, la polir ou l’éfaufiler peu importe mais toujours au maximum, et puis d’un coup d’un seul lui faire rendre gorge ».
http://www.inversus-doxa.fr/-Jean-Sebastien-Mariage-

Benjamin Duboc et et Jean-Sébastien Mariage ont déjà travaillé ensemble à plusieurs reprises, notamment en trio avec Jean-Luc Capozzo (trompette), et au sein d’un projet de lecture musicale (avec Valérie Blanchon et Franck Andrieux) autour de Les demeurées  de Jeanne Benameur. Leur trio avec Sébastien Bouhana est à ce jour inédit.

Cocotte Sapiens

En ouverture de la soirée, deux membres du collectif XtetX ayant déjà régulièrement joué ensemble dans divers contextes livreront la première performance publique de leur duo d’improvisation Cocotte Sapiens , entrecroisant bruit fragile, souffle organique, bégaiement machinique, objets trouvés.

Jossé Pas : saxophone soprano, objets
Kecap Tuyul: table de mixage bouclée sur elle-même, effets

 

 

 

 

 

XtetX hors-série : Canto Ostinato / Xavier Mussat / Jad Salameh (20/10/2017)

Le vendredi 20 octobre 2017 à  l’Espace des Arts Sans Frontières
44, rue Bouret, 75019 Paris
(metro Jaurès, lignes 2, 5 et 7 bis)
Prix : participation libre
Ouverture des portes à 19h30
Début du concert à 20h
Page facebook de l’événement

 

Programme

Le vendredi 20 octobre 2017 à l’Espace des arts sans frontières
44, rue Bouret, 75019 Paris
(metro Jaurès, lignes 2, 5 et 7 bis)
Prix : participation libre
Ouverture des portes à 19h30
Début du concert à 20h00Une soirée sous le signe du mélange des genres : musique minimaliste, musique bruitiste expérimentale et jazz contemporain.
Programme :

– Jad Salameh

Pour explorer le potentiel si vaste du piano, Jad Salameh se laisse glisser le long du clavier et s’abandonne au fil de ses compositions aux possibilités infinies de l’accord entre l’homme et la machine. Il aborde l’instrument dans toute sa valeur percussive, jouant avec les textures harmoniques, flottant entre les différents univers musicaux, les nouveaux horizons et la tradition pianistique. Ses compositions nous mènent vers les mondes du Jazz contemporain, de la pop mais conservent en elles son héritage libanais.

http://www.jadsalameh.com/

– Canto Ostinato :Oeuvre la plus jouée du compositeur néerlandais Simeon Ten Holt, Canto Ostinato est néanmoins peu connu en France. Cette pièce répétitive de 1977 permet de nombreuses libertés d’interprétation, et notamment l’instrumentation – n’importe quel nombre de claviers de n’importe quel type – ou la durée, avec des versions durant plus de 6 heures comme d’autres durant 45 minutes.

L’interprétation proposée ce soir sera pour 3 pianos, joués par Stéphanie Atanasiu, Benjamin Bouvrot et Marie Oberli. Elle durera environ une heure.

– Xavier Mussat (feat. Doedelzak)

Guitare préparée et improvisée, paysagée, texturée. Drone accidentelle, matière sonore bruitiste percussive et séquentielle.

https://www.youtube.com/watch?v=4ZxmMGyyUlo

Cette performance solo de Xavier Mussat sera suivie d’une collaboration sonore avec Doedelzak.

 

 

 

 

 

XtetX#22 : Florian Tositti / Rauque (Judith Kan et Kei Yoshida) / Onde Poussière/ Nystagmus (Farida Amadou et Tom Malmendier) + guests (13 octobre 2017)

Le vendredi 13 octobre 2017 à  l’Espace des Arts Sans Frontières
44, rue Bouret, 75019 Paris
(metro Jaurès, lignes 2, 5 et 7 bis)
Prix : participation libre
Ouverture des portes à 19h30
Début du concert à 20h
Page facebook de l’événement

 

Programme

Florian Tositti

Percussionniste, musicien autodidacte, Florian Tositti s’intéresse aux phénomènes audibles et à la capture possible de tout évènement qui puisse être reproduit et représenté de manière sonore. Mixant ces diverses pratiques dans un travail articulant le son à l’architecture et à l’espace social, il cherche à construire des performances, enregistrements et installations en fonction des sites, mettant en oeuvre une démarche à la fois conceptuelle, ludique et improvisée se rapportant à l’art sonore et aux poétiques de l’expérience. Cette tendance reflète une volonté de découvrir plutôt que d’inventer. http://flrntstt.tumblr.c
Ce sera son premier concert solo à Paris.

Rauque

Judith Kan, voix
Kei Yoshida, trompette
Judith et Kei ont déjà joué ensemble dans diverses configurations mais c’est la première fois qu’ils se produiront en duo.

Onde Poussière

Doedelzak : Synthétiseurs analogiques
Kecap Tuyul: Table de mixage bouclée sur elle-même, effets
Oscillant entre minimalisme rêche et prolifération anarchique, le duo Onde poussière improvise avec divers dispositifs électroniques modulaires propices aux accidents sonores en tout genre.
Premier concert d’Onde Poussière après une longue pause, et probablement le dernier avant longtemps pour cause d’éloignement géographique…

Nystagmus (Farida Amadou et Tom Malmendier) + guests

Tom Malmendier est un musicien et improvisateur belge.

Farida Amadou et Tom  forment à Liège le duo Nystagmus et sont membres de L’Oeil Kollectif (www.loeilkollectif.com). Ensemble ou séparément ils se produisent en Belgique et dans toute l’Europe et ont partagés la scène avec des musiciens tels que Linda Sharrock, Jean-Luc Guillonet, Jean-Sébastien Mariage, Balasz Pandi, Morgane Carnet, Basile Naudet, Timothee Quost, Audrey Lauro, Alan Courtis,…

Anil Eraslan, leur invité initialement prévu ne pourra hélas pas être présent. Le groupe sera rejoint par Morgane Carnet, saxophoniste et Luca Ventimiglia, vibraphoniste